Développement durable

Développement durable

Au niveau des Espaces Verts

Le désherbage
• Réduction du volume de désherbant
• Utilisation d’appareils réducteurs de produit : dose d’emploi très réduite (1 litre à 3 litres à l’hectare)
• Utilisation de désherbeur thermique
• Formation du personnel pour une meilleure utilisation du produit
• Étalonnage des appareils

Paillage des massifs et arbustifs
• Mise en place de toile hors-sol
• Décoration de surface : écorce de pin, copeaux de peuplier, minéral, pouzzolane, coques de cacao, paille de chanvre

Gestion des déchets
• Tontes : les déchets de tonte sont déposés aux pieds des haies au stade, au camping et au jardin de Pontus ; ils ne sont plus amenés à la déchetterie. Cela évite l’utilisation de produits phyto à ces endroits là.
• Végétaux : les déchets de taille d’arbres sont broyés et repositionnés localement. Les autres types de déchets sont directement amenés à la déchetterie de Lamagistère.

Choix de végétaux adaptés
• Plus résistants à la sécheresse, donc moins d’arrosage.
• Diminution des plantes annuelles et bisannuelles au profit de vivaces et graminées plus robustes et résistantes.

Lutte BIO aux serres municipales
Positionnement d’auxiliaires pour lutter contre les pucerons, cochenilles, thrips…

Piégeage
Mineuse du marronnier, chenilles processionnaires du pin, frelon asiatique.

Gestion du patrimoine arboré
L’état sanitaire des arbres est suivi régulièrement par le  Service Espaces Verts.
Les principales interventions faites sont :
• Taille de sécurité, enlèvement du bois mort ou dangereux
• Taille de réduction et d’éclaircie
• taille douce
• Les interventions sont faites par des professionnels de l’élagage


Gestion de l’éclairage public

Économies d’énergie sur le réseau existant en éclairage public :
Depuis 2006 :
Il a été changé 136 têtes de lampe par des têtes avec réducteur de puissance (RD813, Cornillas, Avenue de Vidouze).
Depuis 2 ans :
Extinction de lampes à partir de minuit 1 mât sur 2 :
– RD813 : 72 lampes dont 36 restent en service
– Avenue de Cornillas : 45 lampes dont 22 restent en service
– Rue Jean Moulin : 45 lampes dont 22 restent en service
– Rue Marceau Hamecher : 45 lampes dont 22 restent en service
Nouvelles réalisations :
Allées des Fontaines :
15 mâts installés, équipés de lampes led avec réduction de puissance à minuit pour une consommation de 885 watts  soit 59 watts/mât, on passe, à partir de minuit à une consommation de 30 watts/mât.
Gare : Idem
Square du Tram :
L’éclairage du Square du Tram est réglé à 30% de sa consommation normale.
Chaque mât est équipé d’un radar volumétrique qui déclanche l’éclairage du secteur à 100%. La temporisation est de 5 minutes.
Lotissements  :
Progressivement, les lampes sont remplacées par des têtes led. 10 ont été remplacées à Horizon 2000.
Consommation d’une lampe sodium : 100 watts
Consommation d’une lampe led : 40 watts.

Au niveau de l’urbanisme :
Il est demandé aux lotisseurs d’opter pour un éclairage led afin de réduire :
• Les consommations
• Les émissions de carbone
• Les quantités de mâts (50%)

Dans certaines zones non équipées d’éclairage public, ont été installés des mâts avec lampes alimentées par panneaux photovolcaïques.

Gestion de l’eau

 L’arrosage :
• Utilisation de goutte à goutte sur toile hors sol
• Création et utilisation de puits pour les nouveaux aménagements paysagers
• Pour les petites surfaces engazonnées, et afin de mieux gérer les pertes d’eau, mise en place d’un goutte à goutte souterrain
Les avantages :
• Moins d’évaporation
• Perte d’eau limitée par rapport à l’aspersion
• Plus de ruissellement sur la chaussée
• Plus d’impact visuel négatif

Économie d’eau :
Contact pris avec la SMEP pour l’installation de détecteurs de surconsommation d’eau.
La mairie a décidé de supprimer les bassins du jardin public et de Léo Gipoulou et de les remplacer par un décor paysager.