LA PROCURATION ELECTORALE… Comment ça marche ?

Depuis le 6 avril 2021, les demandes de procurations peuvent se faire en ligne.

L’administration a mis en place un nouveau site : maprocuration.gouv.fr.
La démarche n’est toutefois pas dématérialisée à 100 % : il faut toujours aller voir la police ou la gendarmerie pour faire vérifier son identité.

Le dispositif fonctionne en 3 temps :

1/ L’électeur effectue en ligne sa demande de procuration après s’être authentifié via FranceConnect ; la validation de la demande en ligne déclenche l’envoi à son attention d’un courriel avec une référence de dossier à 6 caractères.

2/ L’électeur se rend ensuite dans n’importe quel commissariat de police ou brigade de gendarmerie avec sa référence de dossier et une pièce d’identité. L’officier de police judiciaire saisit la référence dans un portail numérique dédié et sécurisé et valide la demande de procuration. La validation sur le portail par l’OPJ / APJ déclenche la transmission instantanée et entièrement dématérialisée de la
procuration vers la commune d’inscription du mandant.

3/ Le maire procède aux contrôles habituels (inscription du mandant et du mandataire dans sa commune, respect du plafond de procurations détenues par le mandataire) avant de valider ou d’invalider la procuration.
L’électeur reçoit un message sur la suite donnée par la mairie à sa demande.

A noter : il est toujours possible de faire une demande de procuration classique, sur papier

Le jour du vote :

  • L’électeur qui doit voter à la place de l’électeur absent ne reçoit aucun document. C’est à l’électeur qui lui a donné procuration de l’informer :
  • du fait qu’il devra voter à sa place,
  • et du numéro de son bureau de vote. Le jour du vote, l’électeur qui a reçu procuration doit :
  • avoir sa propre  pièce d’identité ,
  •  se présenter au bureau de vote de l’électeur qui donne procuration,
  • et voter au nom de ce dernier en respectant  les mêmes règles que les autres électeurs .

Près de 80 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans aucune qualification et 60 000 mineurs ne sont ni en études, ni en formation, ni en emploi.

Ils rencontrent de grandes difficultés pour s’insérer dans le marché du travail et sont les premières victimes de la pauvreté.

À partir de la rentrée 2020, afin qu’aucun jeune ne soit laissé dans une situation où il ne serait ni en études, ni en formation, ni en emploi, l’obligation de se former est prolongée jusqu’à l’âge de 18 ans. Une des mesures clé de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, l’obligation de formation permet de repérer et d’amener vers un parcours d’accompagnement et de formation les jeunes en risque d’exclusion.

Pour être accompagné et orienté

Afin de répondre aux interrogations des jeunes et de leur famille, de les informer et de les orienter, un seul numéro : le 0 800 122 500.

Au téléphone, les acteurs de l’orientation et de l’accompagnement, répondent en fonction de la région où habite le jeune, de manière à ce qu’il ait d’emblée en ligne un professionnel de sa région.

Un accompagnement adapté
- un lien immédiat avec des interlocuteurs qui connaissent parfaitement les sujets qui le concernent ;
- une orientation rapide vers le référent le mieux à même de l’accompagner.

Des solutions variées, concrètes et réalistes
Entretien, diagnostic de sa situation, bilan de compétences… tous les outils seront mis au service de son choix. Le mot d’ordre pour les conseillers d’orientation est qu’il n’y a pas que l’école pour préparer son avenir, d’autres dispositifs qualifiants existent : formation professionnelle, service civique, volontariat, micro-lycées, écoles de la seconde chance, dispositifs d’insertion professionnelle, etc.

Ces solutions s’appuient sur les secteurs porteurs. L’orientation proposée aux jeunes prend en compte les filières qui offrent des perspectives solides : écologique, numérique, sanitaire et social, par exemple.

Tous les professionnels mobilisés, ensemble

État, Régions et Départements, tous les acteurs concernés travaillent ensemble pour mettre en commun leurs solutions et assurer un suivi de qualité pour chaque jeune.

Pour être accompagné par un professionnel d’une Mission locale ou d’un Centre d’Information et d’Orientation de proximité, un numéro : le 0 800 122 500.


nouvelles-chances.gouv.fr, une plateforme pour les parents et les équipes pédagogiques
Pour en savoir plus sur les dispositifs de prévention, de retour en formation et de parcours d’insertion sociale et professionnelle, rendez-vous sur la plateforme de l’Onisep.

1jeune1solution.gouv.fr, une plateforme pour les jeunes et les entreprises
La plateforme 1jeune1solution.gouv.fr a été mise en place dès novembre 2020 pour aider les jeunes à s’orienter et permettre aux entreprises de trouver le profil de jeune correspondant à leurs attentes.


Note

0 800 122 500


Comme vous le savez la Communauté de Communes dispose de deux déchèteries, une pour les particuliers à Valence d’Agen (Prouxet) et l’autre pour les professionnels et les communes à Lamagistère (Mesplès).

 

Aujourd’hui, trop de professionnels et de communes continuent de venir à Prouxet contribuant ainsi à la saturation des bennes.

La décheterie de Mesplès est payante, il est nécessaire pour les professionnels de se procurer un badge à 50 € / an.

Les déchets sont ensuite facturés en fonction de leur nature.

Les déchets acceptés à Mesplès sont les suivants :
• Déchets verts, 30 €/tonne
• Déchets inertes (gravats sauf plâtre), 2,5 € le passage pour les PTAV<3,5T et 2€/tonne pour les PTAV>3,5T
• Ferraille, gratuit
• Carton, gratuit
• Déchets industriels banals (encombrants), 200 €/tonne et gratuit pour les communes
• Bois non traités (planches, palettes…), 30€/tonne • Ampoules et néons, gratuit
• Déchets d’équipements électriques et électroniques, gratuit

Les pneus, pares-choc, amiante et plastiques agricoles sont interdits.

Les particuliers peuvent venir gratuitement à Mesples déposer leurs déchets verts et inertes sur notre plateforme.

Les déchets verts sont transformés en compost après broyage, il est ensuite possible de s’en procurer sur place au tarif de 30€ la tonne. Des composteurs en plastique sont également en vente sur le site.

COUPURES DE COURANT POUR TRAVAUX


Commune de : VALENCE D AGEN
Pour répondre aux besoins de sa clientèle, Enedis a prévu de réaliser sur le réseau de distribution des travaux qui entraîneront une ou plusieurs coupures d’électricité.

Horaires des coupures :

mercredi 7 octobre 2020
de 09h00 à 12h00
Quartiers ou lieux-dits :
1 au 3, 7, 11 rue LAUJOL
RUE JEAN CAPGRAS

3 au 17, 21 au 29, 33, 8 au 12, 16 au 24, 30 au 36 rue JEAN CAPGRAS
31 av GEORGES D ESPARBES


Télécharger (PDF, 98KB)