La F.A.R.N en exercice au CNPE de Golfech

La FARN, Force d’Action Rapide du Nucléaire, s’entraîne régulièrement sur les centrales du parc français. Du 9 au 13 septembre 2019, des équipiers de cette force spéciale participeront à un exercice d’intervention à proximité et sur les installations de la centrale nucléaire de Golfech dans le but de vérifier leurs connaissances, développer leurs compétences et tester la coordination avec les équipes du site.


Lors de cet exercice, les équipiers de la FARN s’entraîneront à faire face à une situation d’urgence fictive lors de laquelle ils seront amenés à rétablir les alimentations en eau, en air et en électricité de la centrale. A cette occasion, une soixantaine d’équipiers de la FARN, en provenance des centrales nucléaires de Bugey (Ain), de Paluel (Seine-Maritime), de Civaux (Vienne) et de Dampierre (Loiret) seront mobilisés. Des professionnels du Groupe INTRA (Intervention Robotique sur Accidents) participeront également.

Des moyens mobiles seront ainsi déployés tels que des moyens d’alimentation en eau et en air comprimé, des moyens de transport de type hélicoptère ou barge et de levage tout-terrain, des moyens de protection individuelle et de communication. Une base arrière, servant de base tactique pour les équipiers de la FARN, sera également installée à quelques kilomètres de la centrale, à Castelsarasion. C’est de cette base arrière que le poste de commandement de la FARN dirigera l’ensemble des opérations.


La FARN, c’est quoi ?

Proposée par EDF au lendemain de l’accident de la Centrale de Fukushima et validée par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l’objectif de la FARN est d’intervenir en moins de 24 heures dans n’importe quelle centrale nucléaire pour apporter des renforts humains et des moyens matériels sur un site en situation d’accident grave. Si la fourniture en eau, en air ou en électricité venait à manquer, elle garantirait l’alimentation du site et constituerait un appui aux équipes déjà sur place.
> 4 implantations régionales pour couvrir la France métropole : Bugey (Ain), à Civaux (Vienne), Dampierre (Loiret) et Paluel (Seine-Maritime).
> 300 collaborateurs partagent leur temps entre des activités liées à la FARN, des entraînements, des exercices de crise et leurs métiers d’exploitant nucléaire.
> 12 h, 24 h, 72 h : en cas d’alerte, les équipes de la FARN arrivent sur le site accidenté en moins de 12 h, sont opérationnelles en moins de 24 h et complètement autonomes pendant 72 h.
> Plusieurs exercices réalisés chaque année sur le parc nucléaire d’EDF pour développer les compétences opérationnelles des équipiers.


source: https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-golfech/actualites/exercice-d-intervention-de-la-farn-unite-speciale-d-edf

Vigilance Orange Canicule le 21 juillet 2019

Le préfet vous informe que le département est placé en vigilance orange canicule par Météo France.

Pour plus de renseignements consulter le site de météo www.vigilance.meteofrance.com  ou appelez le 05 67 22 95 00

Fortes chaleurs : quels risques, quels conseils pour les plus vulnérables ?

L’exposition à de fortes chaleurs constitue une agression pour l’organisme. C’est la transpiration qui permet au corps de maintenir sa température. Lorsque le corps ne contrôle plus sa température et qu’elle augmente rapidement, une personne peut être victime d’un “coup de chaleur”. Il peut être mortel.

Les nourrissons et les personnes déjà fragilisées (âgées, celles atteintes d’une maladie chronique) sont particulièrement vulnérables. Lors d’une canicule, elles risquent une déshydratation, l’aggravation de leur maladie chronique ou encore un coup de chaleur.
Les personnes en bonne santé (notamment les sportifs et travailleurs manuels exposés à la chaleur) ne sont cependant pas à l’abri si elles ne respectent pas quelques précautions élémentaires.

Quels conseils pour les plus vulnérables ?

• Les personnes âgées
À partir de 65 ans, le corps ne transpire pas assez pour pouvoir maintenir sa température. Il faut donc pallier ce manque en se mouillant régulièrement la peau, notamment le visage et les bras. Sans oublier de boire régulièrement.

• Les nourrissons, les sportifs et travailleurs manuels exposés à la chaleur
En cas de forte chaleur, le corps transpire trop et le stock d’eau s’épuise rapidement. Le corps n’a alors pas assez d’eau pour transpirer et maintenir sa température. Il faut donc renouveler l’eau du corps en buvant abondamment.

• Les personnes atteintes de maladies chroniques
La chaleur aggrave leur maladie. Dans tous les cas, le meilleur moyen de ne pas être indisposé est de fuir la chaleur.

Les bons réflexes

  • Buvez environ 1,5 litres par jour.
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique. Maintenez votre logement frais. Fermez fenêtres et volets la journée et ouvrez-les la nuit s’il fait plus frais.
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour (douches, bains, brumisateur ou gant de toilette mouillé sans vous sécher).
  • Passez si possible 2 à 3 heures dans un endroit frais (cinéma, bibliothèques municipales, supermarchés…).
  • Aidez les personnes les plus fragiles et demandez de l’aide, notamment auprès de votre mairie.
  • En cas de malaise, appelez le 15

Canicule Info service 0800 06 66 66
appel gratuit depuis un poste fixe en France, de 9h00 à 19h00

Alerte Orange Orage le 08/07/2019

Météo France place le département du Tarn et Garonne en Alerte Orange à compter de 14H00.

Veuillez prendre vos précautions.

 Type de phénomène


Orages.

Début d’évènement prévu le lundi 08 juillet 2019 à 14h00
Fin de phénomène prévue le mardi 09 juillet 2019 à 00h00

 Localisation


Début de suivi pour : 
Pyrénées-Atlantiques (64), Ariège (09), Haute-Garonne (31), Gers (32), Hautes-Pyrénées (65), Tarn (81) et Tarn-et-Garonne (82).

Maintien de suivi pour : 
Aucun département

Fin de suivi pour : 
Aucun département

 Description


Qualification du phénomène : 
Situation fortement orageuse d’été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.

Faits nouveaux : 
Néant

Situation actuelle : 
Des orages modérés progressent actuellement du nord de l’Espagne sur le sud Aquitaine.
Consulter les cumuls de pluie observés.

Evolution prévue : 
Des orages plus organisés et plus virulents se développent en cours d’après-midi sur les départements pyrénéens et progressent vers le nord-est d’ici la nuit prochaine. Ces orages seront localement violents avec une activité électrique soutenue et des précipitations intenses pouvant atteindre 20 à 40 mm voire localement plus de 50 mm en peu de temps. Ils pourront également s’accompagner de chutes de grêle et de rafales de vent entre 80 et 100 km/h.